Catégorie de blog

Catégorie de blog

Comment bien choisir ses compléments alimentaires ?

Comment bien choisir ses compléments alimentaires ?

Comment bien choisir ses compléments alimentaires ?

Le choix d’un complément alimentaire peut être délicat !

Des allégations trompeuses aux additifs inutiles, voici notre guide pour y voir plus clair et choisir un complément de haute qualité.
 

Les compléments alimentaires : première étape, comprendre ce dont on a  besoin

Tout le monde n’a pas besoin d’un complément alimentaire – beaucoup de gens obtiennent les nutriments dont ils ont besoin grâce à une alimentation saine et équilibrée.

La première étape consiste donc à comprendre s'il existe un besoin.

Les raisons les plus courantes pour lesquelles une personne peut prendre un complément sont les suivantes :

  • l’âge – par exemple, le risque de carence en vitamine D augmente avec l’âge
  • les médicaments – par exemple, les inhibiteurs de la pompe à protons (IPP), peuvent inhiber l’absorption de la vitamine B12
  • les maladies – par exemple, la maladie cœliaque peut entraîner des carences en nutriments en raison de la détérioration de la partie de l’intestin impliquée dans l’absorption de la vitamine B12
  • les allergies alimentaires – certaines personnes allergiques ont un régime alimentaire limité et ne peuvent donc pas obtenir tous les nutriments dont elles ont besoin à partir des aliments
  • le type de régime alimentaire – par exemple, il peut être difficile d’obtenir suffisamment de vitamine B12 avec un régime végétalien
  • la grossesse – il est recommandé à toutes les femmes qui essaient de tomber enceintes de prendre un supplément d’acide folique.

Une analyse de sang peut également aider à déterminer si le régime alimentaire apporte tous les nutriments nécessaires. Sur cette base, il est possible de décider en toute connaissance de cause s'il y a besoin d’un supplément ou non.

S'il y a une prise de médicaments ou s'il existe un problème de santé, un médecin doit être consulté avant de prendre tout type de complément.

Deuxième étape : Comment choisir un complément de haute qualité ?

L’étape suivante consiste à en trouver un qui soit de haute qualité.

Ce dont il faut se méfier :

Se méfier des compléments qui font des déclarations audacieuses – par exemple, un complément qui aide à développer les muscles ou à brûler les graisses. Si cela semble trop beau pour être vrai, c’est probablement le cas !

Lire les ingrédients

En cas d'ingrédients inconnus faire des recherches pour s'assurer qu’il ne s’agit pas d’un additif inutile. Les compléments de mauvaise qualité peuvent être remplis d’additifs qui empêchent le corps d’absorber l’ingrédient actif.

Souvent, il est possible de se faire une idée de la qualité d’un complément en vérifiant l’information « sans ». Cette mention peut inclure « sans » :

  • gluten
  • blé
  • lactose
  • œufs
  • soja
  • mollusques et crustacés
  • fruits à coque
  • cacahuètes
  • conservateurs artificiels
  • colorants artificiels
  • OGM

Il est particulièrement important de lire l’étiquette en cas d'allergie.
 

Vérifier le dosage

Il est très important de choisir un complément alimentaire dont le dosage est adapté aux besoins.

Il existe un équilibre subtil entre un apport suffisant et un apport excessif. Plus n’est pas toujours mieux !

La prise d’une trop grande quantité d’un complément alimentaire peut potentiellement causer des problèmes de santé. Par exemple, une trop grande quantité de vitamine D peut entraîner une condition appelée toxicité de la vitamine D. Cette condition est rare, mais elle est tout de même dangereuse. Ce phénomène est rare, mais il faut tout de même faire attention aux doses contenues dans les compléments alimentaires.

Vérifier la biodisponibilité

La biodisponibilité fait référence à la quantité de nutriments que l'organisme est capable d’absorber. Il existe de nombreuses formes différentes de nutriments et certaines sont beaucoup plus faciles à absorber que d’autres.
 
Par exemple, le magnésium est disponible sous de nombreuses formes différentes, comme le chlorure, le sulfate, le bisglycinate, le taurate ou le citrate de magnésium. Certaines de ces formes sont plus faciles à absorber, mais elles peuvent aussi présenter des avantages différents.
Cela vaut donc la peine de travailler avec un professionnel de la santé pour trouver la forme qui vous convient le mieux.

L'EXPERT - Robert NAHMANI

Robert Nahmani, diplômé de la faculté de pharmacie de Paris et l’un des pionniers de la recherche sur les antioxydants et le vieillissement cellulaire.

Tous les commentaires

Laisser une réponse